225791 logo%20vte%202017 32a0e5 original 1474971546

LA VERTICALE DE LA TOUR EIFFEL® 2017 - La préparation physique

La Verticale de la Tour Eiffel® - le « km vertical » de l’EcoTrail® de Paris - est une course ascensionnelle complète du monument payant le plus visité au monde. Course ultra rapide, chronométrée, sur le format d’un contre-la-montre (départ toutes les 30 secondes ou toutes les minutes), c’est un véritable challenge sportif dans un bâtiment portant en lui le « concept de défi ».

La Verticale de la Tour Eiffel® c'est également un exercice particulier nécessitant une préparation optimale : entrainement, nutrition, tenue mais aussi récupération, tous ces éléments et aspects sont primordiaux pour une performance maximale le jour J.

Retour sur cette préparation avec les interviews croisées de Lucile Woodward* et Cédric Fleureton** :

L'entrainement

L'entrainement est-il essentiel pour ce type de course ?

«L’entrainement est indispensable ! Sinon on risque l’abandon. Il faut s’entraîner spécifiquement pendant 2/3 mois avec beaucoup d’escaliers. Il faut trouver un spot d’environ 100 marches sans discontinuer, voire plus. Sinon en salle avec un stepper. On peut aussi mélanger montées d’escaliers plus squats ou chaise avec un poids en plus.» Lucile Woodward

«L’entrainement est primordial si l’on veut être compétitif et réaliser une bonne ascension. Après pour une simple participation, gravir 1665 marches est à la portée de presque tout le monde.» Cédric Fleureton

Est-ce quand même une course ouverte à tous d'un point de vue performance ?

«Pas besoin d’être un top runner pour s’amuser et terminer la Verticale de la Tour Eiffel ! D’une manière générale, ce genre de course est tout à fait accessible à une personne qui a l’habitude de courir, même autour de 10km/h pendant 1h.» L.W.

«La performance est quelque chose d’individuel et subjectif. L’an passé, le coureur unijambiste Guy Amalfitano a gravi avec ses béquilles les 3 étages de la Tour Eiffel en 17’35, c’est une énorme performance. Pour espérer entrer dans le top ten, il faut être hyper spécialiste de courses ascensionnelles telles que la course en escaliers (c’est une discipline à part entière), le kilomètre vertical ou bien le trail.» C.F.

S’entraîner sur des marches est donc important. Mais faut-il travailler d'autres aspects d'une préparation ?

«Il y a plein d'autres exercices importants de musculation également. Mon conseil c'est de continuer à courir 2 fois par semaine. Avec du fractionné au moins une fois par semaine, pour s'habituer à booster son coeur et ses poumons. Ensuite 1 à 2 entraînements d'escaliers par semaine. Et 1 entraînement de musculation (qui peut être fait juste avant ou juste après les escaliers). Avec ça dans les jambes pendant 2/ 3 mois : aucun problème. On y va, on monte, on s'amuse !» L.W.

«S’entraîner sur des marches est nécessaire, ne serait-ce pour l’aspect neuro-musculaire, il faut adapter son corps à l’effort. C’est aussi un exercice spécifique sur le plan technique, il faut pouvoir courir 2 marches par 2 marches tout en s’aidant des bras avec les rambardes. Ensuite même si l’effort est court et violent, tactiquement il ne faut pas partir trop vite et gérer son effort. Tout ça demande un peu d’entrainement.» C.F.

La nutrition

Quelle importance accordes-tu à la nutrition et l’hydratation pré-course ?

«Super important ! Bien manger pendant toute la préparation me paraît évident. Même si bien sûr on peut s’octroyer quelques craquages 2/3 fois par semaine. Sinon c’est l’enfer ! 2 jours avant, on fait le plein de magnésium, calcium, sélénium, potassium. On boit 2L d’eau par jour minimum.» L.W.

«Une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie sont capitales pour tous et encore plus pour un sportif qui veut être performant.» C.F.

La récupération

Une bonne préparation c'est également une bonne récupération. Que conseilles tu à ces coureurs pour bien récupérer après les entraînements ?

«Massage ! Soit par les mains expertes d'un kiné si on a de la chance. Ou par son conjoint s'il est patient. Le Compex aussi est hyper intéressant pour bien récupérer après les entraînements ou après la course.» L.W.

«Je conseillerais avant tout d’entrer en communication avec son corps et écouter tous les petits signes qu’il peut renvoyer. Ça peut être un mauvais sommeil, un changement d’appétit, une irritation inhabituelle, ou une simple baisse de motivation pour aller s’entraîner. Tout cela sont des signes qu’il faut « lever le pied ». Se reposer, dormir, sont les seuls moyens que je connaisse pour bien récupérer.» C.F.

La tenue

Que préconises-tu comme tenue pour la Verticale de la Tour Eiffel ?

«Il faut des baskets type running mais assez légères. Les chaussettes de compression aussi sont un bon atout pour favoriser le retour sanguin et diminuer les risques de crampes aux mollets. Un short court ou un legging long s'il fait froid. Une très bonne brassière de sport pour les femmes. Car les impacts sont puissants pendant toute la course. Et un tee-shirt technique à manche longues pour la mi-mars.» L.W.

«Une tenue simple et minimaliste. Pas besoin de chaussures avec beaucoup d’amorti (j’utilise le modèle Zantee de NB) ni de vêtements spécifiques, il faut juste y être bien dedans. De toute manière, vous aurez tellement mal partout que votre tenue sera la dernière chose à laquelle vous penserez» C.F.

229995 lucile%20woodward 95beb9 large 1479316085

*Lucille Woodward : Elle est la coach sportif des vrais gens dans la vraie vie. Coach sportif diplômée d’état et formée en nutrithérapie, ses vidéos fitness sur YouTube cumulent plus de 120 millions de vues et son site est devenu le blog fitness le plus lu et visité en France. Pour Lucile, parisienne née dans le 20ème arrondissement, ce défi de la Verticale Tour Eiffel est un événement grandiose et symbolique auquel elle est ravie de participer.

230383  anc2244 0ab6f3 original 1479739254

**Cédric Fleureton : athlète trailer du team New Balance. 3 fois champion de France de trail, champion de France de course de montagne, vainqueur du marathon du Mont-Blanc, 3eme du trail des Templiers, 2 participations à la Verticale de la Tour Eiffel® (2 fois 5ème et 1er français, temps record 8’24).

Plus d'informations sur la Verticale de la tour Eiffel® :

A propos de New Balance®

New Balance, marque basée à Boston, Massachusetts, s’est confiée pour mission de faire preuve d’un leadership responsable, à savoir développer des produits et gammes que ses athlètes sont fiers de porter, que ses associés sont fiers de créer et sa communauté fière de porter. New Balance emploie plus des 5000 personnes à travers le monde avec un chiffre d’affaires de 3,72 Milliards de dollars en 2015. Pour plus d’informations sur New Balance, visitez www.newbalance.fr

A propos de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel® (SETE)

Le 1er janvier 2006, la Ville de Paris a confié l’exploitation et la gestion de la tour Eiffel à la SETE dans le cadre d’une délégation de service public d’une durée de 10 ans. La SETE est une société d’économie mixte dont le capital est détenu à 60% par la Ville de Paris. Elle est présidée par Bernard Gaudillère, Conseiller de Paris et dirigée par Anne Yannic. La SETE emploie 300 personnes. Son chiffre d’affaires pour l’année 2015 s’élève à 81,8 millions d’euros.

231428 verticale bandeau partenaires 53474b original 1480862210
Download PDF
Download PDF
About EcoTrail Events

EcoTrail est un concept d'événements de course nature organisée à proximité directe des grandes villes et leur banlieue et dont l'ambition est d'offrir au plus grand nombre l'opportunité de (re)découvrir le patrimoine naturel et culturel de leur territoire tout en s'adonnant à une activité sportive en plein air.

EcoTrail is a concept of trail running events organized in close proximity to major cities and their suburds and whose ambition is to offer to many as possible to (re) discover the natural and cultural heritage of their territory while participating to outdoor sports activities.